Organisation du diplôme


La formation est structurée en cinq unités d’enseignement qui répondent aux enjeux contemporains de la communication dans le secteur associatif et public : - la première regroupe les enseignements liés à des repères juridiques, socio-politiques et institutionnels fondamentaux (communication publique et associative ; connaissances des institutions, des associations et du journalisme ; droit de la communication) ;
- la seconde forme à la dimension stratégique de la communication (diagnostic, conduite de projet, veille et relations presse) ;
- la troisième et la quatrième portent sur les formes d’expression et de production de supports d'un point de vue analytique et pratique.
- Les travaux tutorés réalisés en autonomie (atelier transverse, projet tutoré et stage) constituent la cinquième UE de mise en pratique.

UE1 Environnement : institutions, associations

ECUE 1.1 : Les institutions publiques en France
Ce cours a pour objectif d’appréhender les acteurs et le fonctionnement des institutions politiques en France, ainsi que les enjeux démocratiques auxquelles elles doivent faire face dans un contexte d’abstention électorale grandissante. Une première partie du cours sera dévolue aux institutions de la France, aux caractéristiques et aux évolutions de la Vème République. Une seconde partie du cours sera plus particulièrement consacrée aux institutions publiques locales, en distinguant les différentes échelles de gouvernement et leur rapport différencié à l’Etat central (décentralisation et déconcentration). Seront évoquées les différentes modalités de l’action publique, en interrogeant notamment le recours à des dispositifs de participation du public dans l’élaboration des décisions politiques. A partir de dossiers de presse réalisés par l’enseignante, les étudiant.e.s seront amené.e.s à réaliser des exposés sur les enjeux institutionnels actuels, à l’échelle nationale et locale.
ECUE 1.2 : Histoire et fonctionnement des associations
L'objectif de ce cours est de présenter les principales caractéristiques du secteur associatif français, dans une perspective historique et sociologique. Nous évoquerons les grandes étapes de l'histoire du secteur et nous présenterons le paysage associatif contemporain : les formes d'engagement, les évolutions du bénévolat, la croissance des effectifs salariés, les modes de financement, les transformations des relations avec l'État et les collectivités territoriales, etc. Nous aborderons ces différentes dimensions de l'action associative en croisant différents courants théoriques et en nous appuyant sur des études de cas.
ECUE 1.3 : Droit spécialisé : droit de la communication
Ces deux séances de cours de « droit de la communication » sont destinées à fournir aux apprentis, futurs professionnels de la communication des associations et des collectivités locales, un minimum de connaissances pratiques du cadre juridique qui conditionne, par la garantie de la liberté et la mise en jeu de la responsabilité, l’exercice de leurs activités à venir dans les meilleures conditions possibles, dans l’intérêt de tous. De l’ensemble de la matière, on détachera quelques thèmes en relations avec cette visée d’une formation professionnelle appliquée. L’identification de ces éléments essentiels et des sources de ce droit ainsi que l’acquisition de capacités d’interprétation et d’analyse devraient permettre à chacun de s’en rappeler et de s’y reporter à l’occasion de l’exécution des missions qui, dans l’avenir, lui seront professionnellement confiées. Seront d'abord identifiés l'objet, les sources, les caractéristiques et les principes (liberté et responsabilité) du droit de la communication. Une attention particulière sera portée aux conditions d'accès aux documents administratifs et au régime des archives. Selon un découpage tout à fait classique, seront ensuite considérés : le statut des entreprises et des publications (presse, communication audiovisuelle, communication au public en ligne) ; le statut professionnel des journalistes ; le régime de responsabilité ; le droit d'auteur. La curiosité des apprentis, leurs projets professionnels et l'actualité pourront conduire à adapter les développements ou à moduler ce projet.
ECUE 1.4 : Journalisme et communication
Ce cours propose une introduction à la sociologie des professions centrée sur le journalisme et la communication. Il se compose pour moitié d’un cours magistral et pour l’autre moitié d’un travail dirigé. Le cours magistral analyse ces deux espaces professionnels qui sont à la fois proches et distincts, comparables et interdépendants. L’ensemble de ces éléments d’analyse invite à mener une sociologie comparée et relationnelle de ces espaces professionnels, afin de saisir les rapports de force souvent invisibles qui président à leurs interactions quotidiennes. En lien étroit avec le cours, le travail dirigé repose, d’une part, sur la lecture et la discussion d’articles scientifiques et, d’autre part, sur la constitution et l’analyse d’un corpus de presse : les étudiant.e.s doivent analyser d’un point de vue synchronique et diachronique les relations entre le service de communication de leur organisme employeur (collectivité locale ou association) et la couverture de ses activités par les journalistes des médias d’information.
ECUE 1.5. Communication publique et associative
Si la communication s’est imposée comme un secteur d’activité professionnel à partir des pratiques du secteur privé marchand telles que la publicité ou le marketing, depuis une trentaine d’années la communication dite « non-marchande » ou « d’intérêt général » s’est institutionnalisée au sein de nombreuses institutions publiques et organisations à buts non-lucratifs. Quelles sont les caractéristiques de cette communication publique et associative qui la rapprochent et la distinguent de la communication des entreprises privées, intégrée à l’économie capitaliste et destinée à vendre des biens et services marchands ? Quelles sont les représentations et pratiques professionnelles engagées dans cette forme de communication ? Comment les professionnels de la communication non-marchande, qu’ils soient fonctionnaires, salariés associatifs et/ou militants, intègrent-ils l’impératif de « l’intérêt général » dans leurs décisions et leurs routines quotidiennes de travail ? Ce cours montre que les notions de « communication » et d’« intérêt général » sont des constructions sociales, le produit de luttes symboliques entre des groupes aux « intérêts » distincts et parfois contradictoires. Si l’Etat est censé garantir l’intérêt général, par opposition aux intérêts privés, particuliers, corporatistes, locaux, etc., la montée en puissance de l’idéologie de la « gouvernance » dans le cadre de la mondialisation néolibérale, amorcé à la fin des années 1970, interroge le rôle et la place de la communication dans ce processus. Ce dernier a été marqué par un renforcement des intérêts privés et des contraintes de marché, dont l’emprise croissante de la communication est l’un des aspects constitutifs. On peut dès lors se demander ce que pourrait être, dans les secteurs publics et associatifs, une « communication de changement social » tournée vers la défense des intérêts politiques, sociaux et environnementaux « généraux » de la population.

UE2 : Analyse et stratégie de communication

ECUE 2.1 : Diagnostic et plan de communication
Le point de départ d’une stratégie de communication efficiente est le diagnostic. Pour atteindre son but, il est nécessaire de savoir d’où l’on part ! En effet, pour construire un plan de communication cohérent et efficace, il est crucial en premier lieu, d’avoir une vision claire et approfondie de l’existant et des objectifs de la collectivité ou de l'association : qui sommes-nous, quel est notre projet, notre vision ? quelle est notre problématique ? que voulons-nous dire ? à qui ? quels sont nos arguments ? quels objectifs voulons-nous atteindre ? quels sont nos moyens financiers, humains ? de combien de temps disposons-nous ? … sont autant de questions à poser avant même de définir un plan d’actions. Une fois le diagnostic posé, le plan de communication permettra à l’organisation de piloter, mettre en œuvre et évaluer l’impact de ses actions de communication. Il constitue le cadre de référence qui permet d’avoir une communication structurée, et cohérente par rapport aux attentes des décideurs. Ce cours permettra aux étudiants de comprendre pourquoi et comment réaliser un diagnostic et un plan de communication, à travers la présentation de méthodologies et la réalisation de cas pratiques basés sur des problématiques réellement rencontrées par des collectivités ou associations.
ECUE2.2 : Stratégie de communication sur le web
Le développement du web social a transformé la relation entre les citoyens et les organisations privées comme publiques. Les nouveaux médias ont changé les pratiques des internautes, qui ont développé de nouvelles attentes auxquelles les associations et collectivités territoriales doivent désormais répondre. Ce cours sera l’occasion de réfléchir aux stratégies numériques à mettre en place pour adapter la communication vers ces nouveaux citoyens internautes. Quels outils pour répondre à quels objectifs ? Comment coordonner les stratégies digitales avec les supports de communication traditionnels ? Pourquoi et comment éviter les pièges du tout numérique ? Seront abordées les composantes du métier de communicant sur internet (veille, rédaction, référencement, analyse statistique, reporting, e-reputation…) ainsi que les perspectives de développement dans le domaine numérique (ouverture des données, utilisation du big data pour la gouvernance, concertation et co-construction, outils de gestion des relations avec les citoyens, serious game…).
ECUE 2.3 : Veille informationnelle
Dans le contexte d'une multiplication croissante des producteurs médiatiques, notamment en ligne, tout communicant doit savoir structurer sa recherche d'informations, analyser des sources souvent contradictoires et restituer de manière synthétique les débats entourant une question d'actualité ou un problème de nature politique. Dans ce cours, nous aborderons les enjeux de la veille informationnelle : les concepts à avoir à l'esprit, les nombreux points de vigilance à adopter pour la réussir, ainsi que les outils incontournables à sa mise en place.
ECUE 2.4 : Relations Presse
L’image véhiculée par les Relations Média est souvent peu en phase avec leur pratique et leurs enjeux sur le terrain. Pour comprendre la place qu’elles occupent dans l’éventail des modes de communication externe, savoir créer, piloter et analyser une campagne médiatique, en connaître et maitriser les fondamentaux, tout en anticipant sur les constantes évolutions qui tendent à redessiner les contours de la profession, nous traiterons ensemble des aspects contextuels, stratégiques et méthodologiques des relations presse. Après un rapide panorama de l’histoire et des enjeux de ce segment essentiel de la communication, des acteurs qu’il fédère et des objectifs qu’il peut et doit contribuer à atteindre, nous apprendrons notamment, à travers différents exercices, jeux de rôle et études de cas, à : Construire, présenter et valoriser une stratégie RP, en tenant compte des impératifs de toutes les parties prenantes (clients, partenaires et surtout journalistes) ; Réaliser et piloter les différents outils et supports associés ; Analyser les retombées médiatiques générées.

UE3 : Langages et techniques (1)

ECUE 3.1 : Ecriture professionelle
Cet enseignement aborde l’ensemble des compétences attendues pour la réalisation des contenus de presse écrite print ou numérique. Il s’agit d’acquérir une autonomie conceptuelle et rédactionnelle dans l'élaboration d’une publication de type journalistique. Cet exercice renvoie bien sûr à des contraintes de styles et de formats, à l'exigence de la cohérence dans l'organisation de l'information présentée, mais également à l'appréhension souvent complexe de ce qu'est un angle en journalisme. Nous travaillerons ces questions, de la rédaction d'un article à la réalisation d'une formule éditoriale. Le cours est complété par 10h d’apprentissage de l’écriture professionnelle en anglais.
ECUE 3.2 : Community management
Les réseaux sociaux occupent aujourd’hui une place prépondérante dans le paysage d’internet. Plus que de simples relais vers les sites web, ce sont des médias propres qui permettent aux collectivités territoriales et associations d’engager les citoyens dans leurs actions de communication. Véritables thermomètres de l’opinion publique, ils permettent de construire une identité numérique. Les médias sociaux ont fait émerger un nouveau métier, le gestionnaire de communauté, couteau suisse entre l’animateur, le modérateur et le porte-parole d’une institution auprès des citoyens internautes. Ce cours permettra de découvrir les spécificités, le fonctionnement et les codes de communication des principaux réseaux sociaux. Seront abordés les mécanismes de la viralité, la prévention et la gestion des crises (badbuzz, polémiques…) et bien sûr, les composantes de la fonction de community manager (veille, animation, modération, reporting…). Le cours sera également l’occasion de réfléchir sur la légitimité du gestionnaire de communauté et sa place dans une institution.
ECUE 3.3 : Atelier de production
Les apprentis travaillent en équipe et en autonomie pour répondre à une commande professionnelle dans un temps limité, en convoquant les connaissances acquises dans l’ensemble des enseignements de manière transversale. Les ateliers sont sanctionnés par un rapport écrit. Exemples de production collective en atelier, mis en œuvre par les commanditaires : Plan de communication et préparation des supports de l'Observatoire des Libertés Associatives ; Plan de communication du Syndicat mixte pour l’entretien et l’Aménagement de la Rivière Juine et ses Affluents ; Campagne de notoriété pour un service d’un Conseil départemental ; Refonte des supports de communication digitale et print d’une MJC ; Charte graphique de la Coordination des Médias Libres

UE4 : Langages et techniques (2)

ECUE 4.1 : Sémiologie des supports de communication
Le cours de “Sémiologie des supports de communication” permet aux étudiants d’appréhender les bases de l’usage des signes (textes, symboles, signes visuels…) et de leurs inscriptions (supports papiers, numériques…), le tout en relation avec la communication des associations et des collectivités, et plus largement avec la communication d’intérêt général et liée aux causes politiques et publiques. Dans cette perspective, l’enseignement propose de s’interroger, par exemple, sur la cohérence interne d’un message (rapport texte / image…), sur l’adéquation de la forme du message à son destinataire (rapport support / public…), ou encore sur les représentations de ses publics qu’un message induit (rapport message / publics…). A l’issue de ce cours, l’étudiant est supposé pouvoir s’approprier certaines clés d’analyse de la “sémiologie” (ou “sciences des signes”) et de l’analyse du discours, de manière à contribuer à l’élaboration de messages pertinents et cohérents.
ECUE 4.2 : PAO, chaine graphique
L’apprentissage de la chaîne graphique se fera à travers la suite ADOBE (Illustrator, Photoshop, InDesign). L’ensemble des cours sera réparti en modules, qui permettront d’apprendre les spécificités du module et sa réalisation immédiate. (Par exemple, création d’une charte graphique, avec apprentissage des outils et techniques pour la réaliser. Ou encore réalisation d’une affiche, d’un pdf interactif, de flyers, etc). Chaque module sera également une occasion de rester connecté aux tendances graphiques, et donnera l’opportunité d’analyser et de comprendre ces tendances, par définition protéiformes et changeantes. Le graphisme est vivant, connecté à la société et son évolution, et il en est de même des techniques visant à le réaliser. Les apprenants auront donc l’occasion de réaliser : Une charte graphique complète (logos et déclinaisons) ; Des affiches promotionnelles ; Du photocompositing et retouches photographiques, en vue de réaliser un livret de communication ; La réalisation du livret cité précédemment et la mise en place d’une charte graphique et technique pour un magazine orienté « luxe » OU « collectivités territoriales » (au choix de l’étudiant) ; Une illustration vectorielle pour un article de presse ; La transposition graphique séquentielle (sous forme de livret collaboratif) d’un clip vidéo au choix de l’étudiant.
ECUE4.3 : Webdesign
La chaine graphique ayant été comprise et pratiquée en première partie, l’apprentissage du prototypage et des dérivés numériques (webs, réseaux sociaux etc), se fera dans la continuité. Les étudiants pourront à présent réaliser leur site web, et y intégrer les éléments pouvant servir à sa dynamisation et sa promotion (vidéos, animations, interactive maps, etc). Wordpress aura la part belle, et de nouvelles techniques de prototypage dans Photoshop. Les apprenants auront donc l’occasion de réaliser : Une newsletter ; Un prototypage ergonomique et graphique d’un site web ; Les déclinaisons numériques de la charte mise en place au premier semestre ; La mise en place d’un site web wordpress ; La réalisation de mini vidéos pour leur intégration dans le site ; La réalisation d’un pdf interractif, pour aller plus loin avec InDesign
ECUE 4.4 : Communication événementielle
Cet enseignement propose une méthode d’organisation pour mener à bien un événement ! Savoir le préparer- gérer les urgences le moment venu et maîtriser la communication post-événement.Comment organiser et planifier au mieux l'ensemble des taches du projet dans sa globalité ? Comprendre les outils : arbre des objectifs, diagramme de Gantt, tableau d'évaluations.Les avantages d’une bonne communication interne ? Créer de la cohésion au sein d’un groupe, éviter les conflits …aider les salariés à sentir investi dans les valeurs de leur organisme.

UE5 : Pratiques de la communication des associations et des collectivités

ECUE 5.1 : Méthodologie de projet
Les institutions publiques et les associations travaillent de plus en plus en « mode projet ». Ce modèle d’organisation du travail demande des compétences particulières, tant techniques (savoir-faire) que comportementales (savoir-être). Ce cours a pour objectif de permettre à chacun et à chacune de gagner en autonomie et en assurance en vue du pilotage d’un projet ultérieur. A partir de cas pratiques, il s’agira d’apprendre à analyser les dynamiques internes et externes qui encadrent tout projet, d’identifier les contraintes de travail, les ressources à disposition, les acteurs en présence et, enfin, de construire une feuille de route (plan d’action) nécessaire au bon déroulement du projet afin d’atteindre ses objectifs.
ECUE 5.2 : Atelier de production 2
A partir des contenus réalisés dans le cadre du cours Ecriture professionnelle, les apprentis réalisent en équipe un ou plusieurs journaux papiers : choix des formats, titres, intertitres, chapôs, illustrations et mise en page, etc. Une partie de l’atelier a lieu en anglais.
ECUE 5.3 : Projet tutoré
L’apprenti.e mène un projet au sein de la structure employeuse. Il.elle est encadré pour ce faire par un.e tuteur.trice pédagogique. La mission menée par l’apprenti.e est sanctionnée par un rapport écrit et une soutenance.
ECUE 5.4 : Mémoire professionnel
Le travail de mémoire est l’occasion d’une recherche conduite par l’apprenti.e en lien une problématique professionnelle et guidée par un questionnement théorique. Il s’appuie sur le travail de projet. Il est soutenu devant un jury composé du maître d’apprentissage et du tuteur pédagogique.